ADSL : définition et fonctionnement

ADSL : définition et fonctionnement

Le fonctionnement de l’ADSL n’est pas toujours parfaitement compris par les abonnés à une offre box, qui en profitent pourtant tous les jours pour surfer sur le web, appeler leurs amis ou recevoir la TV. Quelles sont les caractéristiques de cette technologie ?

Internet par ADSL : comment ça marche !

Le terme ADSL est un acronyme pour l’expression « Asymmetric Digital Subscriber Line », ou « ligne d’abonné numérique à débit asymétrique ». La technologie ADSL, pour fonctionner, utilise tout simplement la paire de fils de cuivre de votre bonne vieille ligne téléphonique (ou « boucle locale »), mais en utilisant une bande de fréquences différente de celle du téléphone, ce qui permet donc à ces services de fonctionner simultanément.

La souscription d’une offre ADSL implique l’installation d’un modem (le plus souvent aujourd’hui sous la forme d’une « box »), relié à votre prise téléphonique, et qui pourra fournir Internet à vos appareils via un réseau sans fil wifi ou une connexion filaire Ethernet.

ADSL et VDSL : quelle différence ?

L’ADSL a connu des améliorations au fil des années. Depuis 2004, certains répartiteurs proposent de l’ADSL2 ou 2+, qui permet de porter le débit théorique descendant jusqu’à 25 Mbits/s. Plus récemment, le VDSL2 (Very High Speed Digital Subscriber Line 2) a amélioré encore les performances de la technologie en tirant parti des très hautes fréquences (8 à 30 MHz) pour un débit encore meilleur (jusqu’à 80 Mbits/s). Il s’agit donc d’une alternative intéressante à la fibre optique dans de nombreux secteurs.

Avantages et inconvénients de l’ADSL

Le principal atout de la technologie ADSL aujourd’hui est sa très large disponibilité, puisque plus de 99% des foyers français ont accès à au moins une offre d’un fournisseur d’accès à Internet. Les offres ADSL dites « triple play » sont particulièrement intéressantes puisqu’elles incluent à la fois l’accès à Internet en haut débit, une ligne téléphonique et la télévision par ADSL avec parfois plusieurs centaines de chaînes en accès illimité.

L’ADSL a pour faiblesse un débit plus faible que le Très Haut Débit ou la Fibre pour profiter pleinement et simultanément de l’ensemble du web, et notamment des contenus vidéo. Les foyers les plus éloignés de leur répartiteur téléphonique sont ceux qui souffrent des débits les plus faibles, parfois sous le seuil de 1 Mbit/s.

Qu’est-ce que le dégroupage ?

Afin de permettre la concurrence, les différents fournisseurs d’accès à Internet louent à l’opérateur historique Orange/France Télécom l’accès aux 15 000 répartiteurs téléphoniques répartis sur le territoire : une manipulation technique permet d’y dissocier (dégrouper) l’abonnement téléphonique classique, qui reste un monopole, et la fourniture de l’accès à Internet. Le dégroupage de votre répartiteur téléphonique permet donc tout simplement de vous laisser le choix entre plusieurs fournisseurs.

Pour savoir si vous êtes éligible à une offre en ADSL dégroupé, vous pouvez réaliser gratuitement un test d’éligibilité sur le site La Poste Mobile à cette adresse : https://box.lapostemobile.fr/order/pages/eligibilite

Besoin d'aide ? Retrouver la communauté
La Poste Mobile sur le Forum
Forum La Poste Mobile