Les téléphones portables sont-ils dangereux pour la santé ?

Les téléphones portables sont-ils dangereux pour la santé ?

Quel degré de sérieux faut-il accorder aux supposés dangers du téléphone portable ? Si des études récentes tendent à prouver que les fameuses ondes du téléphone n’ont pas de caractère nocif, il ne faut toutefois pas oublier que nos chers écrans ont aussi des effets indésirables et très bien documentés sur la qualité du sommeil ou certains maux physiques.

Ondes du téléphone portable : pas d’effet scientifiquement démontré

Les ondes électromagnétiques émises par les appareils mobiles sont au cœur de nombreuses inquiétudes depuis plusieurs années, au point d’avoir fait naître un mouvement anti ondes portables dit « électrosensible ». Alors faut-il éteindre son téléphone portable pour de bon, et revenir au téléphone fixe ?

La dernière étude de l’Agence nationale des fréquences (ANFR), publiée en juin 2017, tend à dédramatiser certaines informations et rumeurs. Des tests avec le téléphone collé à l’oreille (177 modèles testés) et dans la poche du pantalon (227 appareils testés) laissent apparaître un débit d’absorption spécifique (DAS) entre 1 W/kg et 1,8 W/kg, soit dans les limites des normes fixées au niveau européen. De ce fait, les ondes du téléphone ne présenteraient pas de dangerosité particulière, du moins pour les modèles les plus récents, conçus et commercialisés à partir de 2016.

Quels risques pour le sommeil

Dormir avec son portable sous l’oreiller ou sur la table de chevet : une pratique désormais très répandue, notamment chez les plus jeunes. Au-delà de l’effet potentiel des ondes sur les cycles du sommeil, le fait de garder son téléphone portable près de soi incite à l’utiliser juste avant de dormir et va durablement altérer la qualité du sommeil : la lumière bleue émise par les écrans perturbe l’horloge biologique du corps, et engendre fatigue, déficit de sommeil et irritabilité.

Il est recommandé de ne plus regarder un écran au moins une heure et demie avant l’heure du coucher.

Yeux, cervicales, doigts : les victimes collatérales des écrans

La consultation assidue des écrans est un facteur aggravant de la myopie, qui constitue donc l’un des principaux dangers du téléphone portable. En pratique, la lumière vive émise par l’écran agresse le cristallin et finit par l’endommager avec le temps. Il est recommandé de maintenir l’écran à bonne distance des yeux et de régler la luminosité.

Les problèmes de dos ou les douleurs aux cervicales, dus à une posture inadaptée lors de la consultation du téléphone, sont également des pathologies qui peuvent facilement survenir, notamment à l’adolescence lorsque le corps connaît une phase de forte croissance.

Enfin, et notamment pour les pianoteurs compulsifs et les inconditionnels du texto, la tendinite du pouce ou d’un autre doigt est une douleur chronique qui peut rapidement gâcher la vie. Attention à faire des pauses régulières et à éviter des mouvements trop répétitifs et traumatisants pour vos articulations.

En savoir plus sur les Téléphones portables disponibles chez La Poste Mobile